Archive | décembre 2009

Reportage RFO MARTINIQUE sur l’exposition le 7 décembre 2009

Vous étiez présent à l’exposition et vous voulez vous revivre l’ambiance de cette journée, ou alors vous n’avez pas pu vous y rendre en  attendant d’autres  photos et vidéos, visionnez le reportage que RFO MARTINIQUE a diffusé sur son JT,  un extrait de notre journée exposition à la découverte des poupées noires. Le reportage commence à la 23ème minute.

Pour en savoir plus cliquer sur le lien ci-dessous :

http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-video=tvradio_martinique_20091208_350k_08122009061304_RFO

Publicités

le PARISIEN édition de Seine-Saint-Denis du 5 décembre

consacre un article à l’exposition

extrait de l’article :   « DONNER toute sa place à la poupée noire, c’est l’idée de l’association Poupées des Tropiques.

Constatant que ce type de jouets faisait souvent défaut dans les boutiques, Rosine , guadeloupéenne, a imaginé réunir la majeure partie des créateurs du genre à Bagnolet. « Nous organisons la première expo-vente. Ces poupées noires n’ont jamais été présentées dans un même lieu au public », assure Rosine. Sur les stands, il y en aura pour tous les goûts. Nadia Elphénor donne dans la poupée antillaise vêtue en robe madras avec jupon en broderie anglaise. L’artiste a aussi imaginé les lampes poupées. Cornélia Biffot fait des poupées en porcelaine. Les mains de fée de Rosy inventent les vêtements et les accessoires de mannequins de cire (qu’elle adapte aussi aux petits modèles). Maridoll a crée son personnage à partir de trois serviettes de table et un gant de toilette !

Il y a aussi des poupées de chiffons joliment habillées, autant de doudous qui séduiront les plus petits. Les curieux trouveront aussi les personnages en résine aux articulations rondes de Stéphanie Emmel et tous les accessoires de filles. »

M.-P.B.

Cette entrée a été publiée le décembre 8, 2009 dans MEDIAS, et est taguée .

Email-event interview la présidente de l’association Poupées des Tropiques

 

EE:  Comment vous est venu l’amour des poupées noires?

RM: L’amour des poupées noires m’est venu par hasard. En effet, quand j’étais tout jeune, j’avais juste une seule poupée noire, une Bella.  Mais il y a une dizaine d’années,  ma sœur m’a offert des poupées noires en porcelaine découvertes dans une brocante. Ce fut une sorte de révélation. Je ne savais pas que cela existait. J’ai commencé à faire mes recherches, et je me suis rendue compte qu’aux Etats-Unis, les poupées noires (en chiffon, en vinyle, en porcelaine) faisaient légion.  Avec une cousine, styliste, nous avons commencé à en acquérir et à les habiller en costume traditionnel antillais, puisque je suis d’origine guadeloupéenne. Et lors de nos expositions,  collectionneurs et passionnés de poupées les appréciaient.

EE: pourquoi et quand avez-vous décidé de créer une association ?

RM: Et c’est à ce moment là que nous avons voulu créer cette association. Il y a 8 ans.

POUPEES DES TROPIQUES est un vaste univers où l’on retrouve des poupées d’Outre Mer, d’Afrique, afro-américaine, de la diaspora noire en général. C’est un lieu d’échanges entre collectionneurs, créateurs, artistes et tout simplement les amoureux des poupées.

Nous voulons servir de passerelle pour présenter  de nouvelles créations qui se réalisent grâce à des artistes accomplis qui nous obligent désormais à avoir un autre regard sur les poupées noires.
Pour en continuer l’interview cliquer sur le lien suivant : http://www.email-events.com/