Archives de tags | poupee

NOUS SERONT LA POUR LE MARCHE TROPICAL SPECIAL NOEL D’AUBERVILLIERS LE 1er DECEMBRE !

Soyez nombreux à venir nous voir au marché tropical spécial noel qui se déroulera à d’Aubervilliers !

Poupées des tropiques vous attends le premier décembre  à l’ESPACE FRATERNITE, CHAPITEAU MAGIC MIRRORS, 10-12 rue madeleine vionnet 93300 AUBERVILLIERS

En attendant n’hésitez pas à visionnez notre site : http://www.poupeesdestropiques.com/

VIDEO du 2ème Salon des Poupées Noires

Le deuxième salon des Poupées Noires à visiter ou à revoir …

MARIE NOELLE AKAM

 

Bienvenue dans l’univers de Marie Noelle AKAM. Elle pare ses poupées de tenues africaines diverses et nous invite à un long voyage sur le continent africain. Ces poupées peuvent être utilisées pour des enfants (modèles jouets) ou décoratives à poser sur un meuble, à l’arrière d’une voiture ou sur un bureau.

Les POUPEES d’HÉLÈNE JEAN BAPTISTE SVAHNSTRÖM

 

« Du haut de leurs 40 centimètres, elles prétendent avoir autant de prestance et d’élégance que leurs modèles humains ». Les poupées d’Hélène Jean Baptiste Svahnström défileront dans leurs costumes créoles traditionnels : la grand’robe, la douillette, la gaule, la mariée moderne, la jupe-chemise 7 pans. Portant fièrement leurs coiffes et parée de tous leurs bijoux, elles incarnent la tradition antillaise, de la mode du 18ème siècle à la période moderne.

REGINE CHARDON

Martiniquaise, créatrice de poupées noires. Poupée de fil, poupée de soie, poupées exotiques. Ses poupées d’origines antillaise ou africaine. Si vous souhaitez un cadeau pour vos fêtes, vos thèmes ou décorations, Régine Chardon est à votre service. C’est un plaisir des yeux.

Pour en savoir plus n’hésiter pas à consulter son interview réalisé par Poupée des Tropiques.

son site : http://mapoupee.unblog.fr

Interview Félicité AKAPO

Poupées des Tropiques : « Quelles sont vos sources d’inspiration pour la création de vos poupées ? »
Félicité AKAPO : Je suis née au Cameroun, d’une mère Togolaise et d’un père Béninois. Mes souvenirs d’enfance, ma vie de tous les jours, sont pleins d’images. A défaut de les mettre en écrit, je les restitue à travers  mes créations.
Poupées des Tropiques : Pourquoi avoir choisi de travailler sur la poupée noire ?
Félicité AKAPO : C’est tout naturellement que j’ai  opté pour des poupées noires. Je travaille avec mon vécu. Je souhaite, traduire, le plus fidèlement possible, ce que je ressens.
Poupées des Tropiques : Quelles sont vos matières de prédilection pour la fabrication de vos modèles ?
Félicité AKAPO : J’utilise pour la réalisation de mes modèles, du coton, du lin de la laine et du bois. Je fais tout : de l’enveloppe du corps à bourrer jusqu’à son habillement.
Je réalise mes modèles les habille et les socle.
Poupées des Tropiques : Combien de temps mettez vous pour réaliser une poupée ?
Félicité AKAPO : Il me faut, une bonne disponibilité mentale, avoir tout mon matériel à portée de mains, être visitée par l’inspiration pour réaliser en 48h  un modèle. En sachant que dans le même mois je fais au maximum  4 poupées (je parle bien sûr des « adultes »). Je n’impose rien à mes modèles. Par contre, eux sont exigeants.
Poupées des Tropiques : Quel intérêt représente pour vous une association telle que poupées des tropiques ?
Félicité AKAPO : L’association, Poupées des Tropiques est pour moi plus qu’une vitrine. Nous allons pouvoir échanger, améliorer nos idées. Nous convaincre et convaincre les autres  pour un meilleur vivre ensemble.

Poupées des Tropiques : Et pour finir avez vous déjà joué avec une poupée noire dans votre enfance ?
Félicité AKAPO : Je ne sais pas si les poupées noires existaient. En tout cas, je n’en avais jamais vue dans mon enfance.

DIMANCHE 6 DECEMBRE EXPOSITION CULTURELLE POUPEES NOIRES

 

Vu sur Internet, lu dans la presse et prochainement présent sur vos écrans de télévision à coup sûr l’exposition poupées noires organisée par l’association poupées des tropiques le DIMANCHE 6 DECEMBRE et l’événement du mois de décembre à ne pas manquer !

 Bientôt sur France Ô en direct l’interview de Rosine MONDOR, présidente de l’association poupées des tropiques.